mardi 8 août 2017

Photophobia de Tom Becker






Editions Milan
Date de sortie 3 mai 2017
330 pages


4ème de couverture
Quand ils arrivent dans la ville de Saffron Hills, Darla et son père sont bien décidés à prendre un nouveau départ. Malheureusement, Darla s'intègre difficilement dans son lycée, où tous les élèves sont obsédés par les selfies, les grosses voitures et les concours de beauté. Sa situation ne fait qu'empirer quand elle commence a avoir des visions qui la projettent dans le corps d'un meurtrier qui semble s'attaquer à des étudiants de son campus.


Mon avis
Je voudrais remercier les Editions Milan pour ce nouveau partenariat.


Pour éviter les créanciers, Darla et son père sont depuis qu'elle est petite sur les routes.
Cette fois-ci pour échapper à l'un de ces créanciers, ils se retrouvent sur la route en direction d'une ville au nom de Saffron Hills. 
Son père n'aime pas cette ville mais n'explique pas pourquoi à Darla.
Un jour, Darla a une vision sur un meurtre et ne comprend pas pourquoi cela lui arrive.
Les meurtres touchent les adolescents imbus de leurs personnes et de leurs notoriété.



Avant de rentrer dans le vif du sujet concernant l'histoire, je voudrais parler de cette couverture qui décrit bien l'histoire du roman et surtout qui fait froid dans le dos.
Pour tout vous dire, je l'adore.


En ce qui concerne l'histoire en elle-même, je la trouve très originale et je trouve également que le sujet fait partie de l'air du temps.
Et oui, si vous ne l'aviez pas remarqué les jeunes prennent beaucoup de selfies et surtout aiment énormément partager sur les réseaux sociaux.

Ce qui est intéressant c'est que vous êtes tout de suite plonger dans cette histoire de meurtres dans le prologue avec des scènes assez dérangeantes.


Pour ce qui est des personnages, je ne me suis attachée à aucun d'eux en particulier.
On aurait pu penser que Darla m'aurait marqué avec ses visions et sa vie mais pas du tout.
J'ai trouvé qui lui manqué un petit quelque chose pour faire un personnage marquant.


Concernant la plume de Tom Becker, cette dernière est fluide et assez addictive.
Quand j'ai commencé le roman, j'ai vraiment eu du mal à le poser.
Il faut dire que l'histoire est bien tournée et ne vous laisse pas un seul moment de répit.


J'ai deux petits points négatifs concernant ce roman mais qui ne sont pas rédhibitoires.
Le premier est que j'ai trouvé assez rapidement qui était le tueur mais cela ne m'a pas gâché ma lecture.
Le second point c'est que je n'ai pas tout à fait compris comment les visions arrivaient à Darla et pourquoi. 
Je pense que l'auteur aurait encore pu plus exploité ce sujet.


J'ai vu que Tom Becker avait écrit en 2009 deux romans mais qui ont l'air d'être dans le genre du fantastique.
Je me demande vraiment s'ils sont au même niveau que ce dernier.

Pour en terminer, si vous avez autour de vous des adolescents qui aiment les histoires qui font peur et qui sont tout le temps sur leur téléphone, je vous invite à leur faire découvrir ce roman qui ne les laissera pas indifférents.









1 commentaire:

Froggy a dit…

J,ai remarqué ce roman dernièrement et je dois dire qu'il me tente beaucoup ! Voici un nouvel avis qui me donne le goût de découvrir ce dernier!